Les turbulences en Europe à tous les niveaux

Le vol de croisière se fait en général entre les niveaux de vol 300 à 400, mais s’il y a des turbulences à un niveau il est possible de changer d’altitude. Sur les carte suivantes, vous pourrez observer les turbulences à toutes les altitudes dans les 12 prochaines heures, y compris pendant votre montée vers l’altitude de croisière.

Après la traversée de l’éventuelle couche nuageuse, voici le cumul des turbulences du niveau 200 jusqu’au vol de croisière :

 Et voici maintenant le détail niveau après niveau

Turbulences aux niveaux 100 à 150 :

Turbulences aux niveaux 150 à 200 :

Turbulences aux niveaux 200 à 250 :

Turbulences aux niveaux 250 à 300 :

Turbulences aux niveaux 300 à 350 :

Turbulences aux niveaux 350 à 400 :

Turbulences aux niveaux 400 à 450 :

9 réponses à Les turbulences en Europe à tous les niveaux

  1. Guesh dit :

    Bonjour il m’est impossible de lire les cartes concernants les différentes altitudes
    Pouvez vous me dire d’où peut venir le probleme

  2. Olivier dit :

    Bonjour,

    Impossible d’avoir les cartes aux différentes altitudes ( menu les turbulences en Europe | A toutes les altitudes). Les fichiers .gif ne se téléchargent pas. Avez-vous une astuce pour les afficher ?

    Merci

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour,
      Malheureusement c’est le service qui émet la carte qui n’est pas tout le temps disponible, cela ne dépend pas de notre site web…
      Les sources varient beaucoup et nous mettons le site à jour quand cela est nécessaire, mais en effet je vois que le service n’a pas encore été rétabli.
      N’hésitez pas à revenir vous connecter je suis en train de modifier une partie des liens-sources pour avoir un back-up si le lien original n’est pas disponible.
      Xavier

  3. Mestiri dit :

    Bonjour

    Svp je suis à l’aéroport de Tunis Carthage pour aller à Rome ( vol 1 sep prévu à 13:50 ) . Il paraît qu’il y a des orages violents sur Rome d’où le retard! Je suis phobique grave ET je suis bloquée ET je ne pourrait pas faire demi tour car je suis avec mes ENFANTS !! Besoin d’être rassurée svp Merci infiniment

    • Bonjour, je suis désolé de ne pas avoir vu votre message plus tôt, mais pour être honnete je ne pense pas qu’un petit message par écrit aurait eu un effet… Quand on a peur de l’avion, il faut :
      1) les réponses (ca on peut en donner par écrit !)
      2) que ces réponses prennent le dessus sur vos idées négatives, c’est un travail avec une psychologue formée aux techniques cognitives
      3) marquer le cerveau des émotions de manière positive, c’est le but du simulateur de vol (et ce n’est pas remplaçable par de la mise en situation par l’hypnose ou par un simple casque de réalité virtuelle).
      N’hésitez pas à nous recontacter avec un peu plus de préavis pour préparer vos prochains vols ! Vous trouverez aussi les informations sur http://www.peuravion.fr
      Bons prochains vols !
      Xavier

  4. Olivier dit :

    Bonjour Xavier et bravo pour votre site très complet.

    J’adore l’avion mais j’ai peur depuis que j’ai des enfants. Ce qui m’effraie c’est la météo et les turbulences. Alors je me suis pris en charge et j’ai suivi un stage (avec une compagnie aérienne désolé je ne vous connaissais pas à l’époque). Depuis ca va mieux notamment quand vous passez dans un simulateur et qu’on teste un vol avec un moteur HS + des turbulences + une remise des gaz.

    Je voulais néanmoins ouvrir un débat : ne pensez vous pas que de donner les cartes des turbulences peut être plus négatif que bénéfique. Personnellement, si vraiment j’étais terrorisé par des turbulences, le fait de voir que le vol peut connaître des turbulences incitera celui qui a peur à annuler son voyage ?

    Enfin, un bon exemple qui je pense peut rassurer sur les turbulences : voir les vidéos des avions qui sont passés à travers l’ouragan irma pour récupérer des données est visuellement très bon pour le cerveau humain qui relativise vite une petite dépression sur l’Europe (si l’avion passe dans l’ouragan irma sans problème, il passera vite un petit coup de vent).

    A bientôt et encore bravo pour votre site et les conseils que vous prodiguez.

    Olivier

    • Bonjour Olivier,
      C’est une question que nous nous sommes longtemps posé, mais la réponse est venue des stagiaires eux-mêmes. Dans les suivis post-stage, nous proposons aux stagiaires de connaître la météo de leurs turbulences. Quand le ciel semble clair, pas de soucis, mais il y avait de nombreux cas où des nuages, de la pluie ou du vent sont prévus… Le fait de voir que le vol sera calme en altitude malgré la situation au sol était très rassurant.
      A l’opposé, ceux qui ne cherchent pas les informations et qui imagine la situation ont toujours le pire en tête. Quand ils finissent par se renseigner sur la météo, même si elle est mauvaise elle reste meilleure que ce qu’ils avaient craint. Savoir qu’un vol sera potentiellement turbulent 20% du temps, c’est désagréable mais au moins on arrête de s’inquiéter pour la totalité du trajet.
      Il reste néanmoins une constante : les gens continuent souvent d’avoir peur des turbulences jusqu’à ce qu’ils en rencontrent. Je ne compte plus les cas où les stagiaires nous disent « j’ai passé un super vol, j’étais vraiment détendu car il n’y avait pas de turbulence ». Tant qu’ils n’avaient pas eu de turbulence ils continuaient à subir une anxiété anticipée à chaque vol, vérifiant la météo… Puis tout se libère avec un vol turbulent, c’est toujours pareil. Dans la turbulence, quand on sait ce qu’il se passe, que l’on arrive à rester rationnel (merci les techniques cognitives), qu’on s’est entraîné à la cohérence cardiaque (merci la partie psycho de la journée) et que le simulateur a marqué le cerveau des émotions de manière positive, alors on arrive à prendre le recul nécessaire, et la peur des turbulences disparaît.
      Votre message me donne l’idée d’écrire un nouvel article sur le blog, il sera consacré à la façon dont les pilotes évitent les turbulences 🙂
      Bons prochains vols !

  5. amar dit :

    Je suis sur cette page depuis mon dernier voyage de mois de septembre et je vois que les turbulences sont assez rare !!
    Est ce pour nous rassurer?

    • Bonsoir, non pas du tout, ce sont des informations aéronautiques utilisées par les pilotes dans la préparation de leur vol… et 90% du temps de vol est totalement parfaitement calme, donc on a bien une immense majorité du ciel qui est vierge de turbulence 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *