Les turbulences en Europe

Ces cartes font apparaître les turbulences en Europe sur 12, 18 et 24 heures pour le vol de croisière, c’est-à-dire entre les niveaux 300 et 350.

Météo des turbulences en vol de croisière sur l’Europe entre 6h du matin et midi :

Météo des turbulences en vol de croisière sur l’Europe entre midi et 18h :

Météo des turbulences en vol de croisière sur l’Europe entre 18h et minuit :

Météo des turbulences en vol de croisière sur l’Europe à minuit la nuit prochaine :

S i vous souhaitez lire les turbulences aux autres altitudes, vous pouvez le faire sur cette page.

63 réponses à Les turbulences en Europe

  1. frederic marin dit :

    Bonjour,

    Pouvez me dire si on observe aujord hui 13 mars 2017 des turbulences entre Paris et Madere telles que des vols puissent être annulés ?
    Je vous remercie par avance.
    Cordialement

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour Frédéric,
      Les turbulences n’étant qu’une question de confort, elles ne provoquent jamais l’annulation d’un vol… Cela est désagréable et de nombreux passagers renoncent à voyager pour cette raison, mais jamais aucun vol ne sera annulé pour une prévision de turbulences. Si par hasard il y a des orages sur un terrain de destination, on va simplement tourner dans le ciel 1/4 d’heure le temps que les nuages se décalent 🙂
      N’hésitez pas à regarder pour les stages contre la peur de l’avion : http://www.peuravion.fr

  2. Fanny dit :

    Bonjour, est-ce vrai et fréquent qu’il y a beaucoup de turbulences en arrivant en islande du fait de la température ou des phénomènes météo ?
    Merci de votre réponse
    Fanny

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour Fanny,
      Non il n’y a pas de phénomène spécifique en Islande, on retrouve les mêmes conditions dans toutes les villes côtières. Pour faire, quand il fait beau le soleil tape sur le sol, l’air chaud s’accumule au sol puis finir par monter, comme s’il s’agissait de bulles. Quand l’avion vole au dessus de l’eau, il n’y a pas de sol donc pas de chaleur qui monte, mais quand il va passer le trait de côte il va rencontrer ces ascendances et celles-ci peuvent être turbulentes. Le pilote s’y attend et cela ne le stresse pas (d’autant que les turbulences ne sont qu’une question de confort, zéro risque).
      Côté climat, il y a peut-être plus de vent en Islande qu’à Paris, je n’en sais rien, mais cela ne change rien à la sécurité de l’atterrissage, d’autant que les aéroports sont construits de telle manière qu’ils sont orientés vers les vents dominants.
      Xavier

  3. Ralphe dit :

    Bonjour une petite question sur les Airbus c’est ils sont toujours fiable au pas vu leur âge ?
    Merci

  4. Karlton dit :

    Bonjour,
    Sur la carte du milieu il est marqué « prévision dans 18h » mais dans la légende il est écrit « 30 avril 2017 »
    Or il est 12h actuellement. Comment lire cette carte svp ?
    Les zones violette autour de Paris sont elles dangereuse ?
    Merci pour votre réponse.

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour, les prévisions sont en effet réalisées tous les matins à 12, 18 et 24 heures, sachant toujours qu’il s’agit d’un cumul (de l’heure de création pour les 12 prochaines heures, puis cumul entre 12 et 18 heures…). Théoriquement, il faudrait lire « turbulences entre 6h du matin et 18 heures », puis « entre 18h et minuit », puis « entre minuit et 6 heures ».

      Les turbulences ne sont JAMAIS dangereuses, il s’agit d’un paramètre de confort, aucunement d’un risque. La présence d’une zone colorée correspond par ailleurs à une probabilité de rencontrer une situation, il n’y jamais de certitude. D’expérience, je pense que les prévisions sont toujours plus défavorables que la réalité. Le cumul sur plusieurs heures pose par ailleurs une limite : s’il y a un orage qui fait des turbulences pendant 1 heure sur une zone, alors la zone sera violette sur la carte, donnant l’impression que la zone est tout le temps turbulente, ce qui est faux.
      Dans tous les cas, ne renoncez jamais à un vol à cause de prévisions de turbulences ou d’un ciel nuageux 🙂

      Bon voyage !
      Xavier

      • Karlton dit :

        Merci Xavier pour votre réponse rapide !
        J’ai effectivement un vol ce soir de Rome vers Paris et j’ai vu qu’il y aura quelques orages à l’arrivée sur Paris …
        Mais merci pour vos remarques et réponses pertinentes j’appréhende moins le voyage (même si la peur est tjs La)

  5. Mimi dit :

    Bonjour, je pars à dubai lundi de PCDG Et j’ai une peur bleue de l’avion et surtout des turbulences … comment me rassurer ?

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour Mimi,
      Il est un peu difficile de se rassurer en si peu de temps, mais d’ici le vol je pense que vous devriez commencer par vous procurer le livre « Je n’ai plus peur de l’avion » aux éditions Dunod, livre que j’ai co-écrit avec le Dr Negovanska. Voici le lien pour le trouver : http://www.peuravion.fr/livre-peur-de-lavion/
      J’espère que le livre pourra un peu vous apaiser, mais s’il n’est pas suffisant c’est clairement le stage qui donne les meilleurs résultats. Les réponses données à l’oral ont une puissance de persuasion plus forte que l’écrit, et la séance de simulateur est une information visuelle, cela touche directement le cerveau des émotions. Cela permet entre autres de compenser les expériences négatives.

      N’hésitez pas également à consulter le blog de sécurité aérienne, il y a de nombreuses réponses : http://www.peuravion.fr/blog/

      Bon voyage !
      Xavier

  6. Alex dit :

    Bonjour,

    La carte semble montrer une importante zone de turbulences sévères entre Nice et Bordeaux demain vers 19h.
    Y a t-il une raison de craindre un vol très très mouvementé ??
    Merci

    • Xavier Tytelman dit :

      Bonjour, la prévision de turbulences n’est qu’une probabilité de rencontrer des turbulences à une altitude donnée… Le problème des cartes est qu’il s’agit d’un cumul de turbulences sur 6 heures. Par exemple, si un nuage turbulent se déplace pendant 6 heures alors il créera une grosse trace violette, alors qu’en pratique le nuage n’est qu’à un seule endroit et le pilote pourra le contourner… La carte présente donc la pire des possibilités, mais dans les faits les vols sont souvent plus agréables que ce qui est affiché, d’autant que les pilotes peuvent adapter leur altitude pour éviter les couches.
      Dans tous les cas, il s’agit d’une question de confort, n’oubliez pas que la sécurité n’est pas engagée 🙂
      Xavier Tytelman

  7. Umling dit :

    Bonjour

    Je rentre demain am (12 mai) de Rabat vers Paris. J’arrive vers 17h et reprends un avion vers Toulouse vers 21h. La météo de demain m’inquiète un peu. Il faut dire que je prends l’avion plusieurs fois par ans et j’ai connu une situation de remise de gazs en février. Comme vous l’avez expliqué dans une interview mon cerveau a mémorisé cette situation. Cela ne m’empêche pas de voyager mais j’ai une espèce de crainte maintenant. J’aimerai donc avoir votre avis sur la météo de demain pour savoir à quoi m’attendre même si je sais que les turbulences ne sont pas dangereuses. Merci d’avance

  8. Umling dit :

    Bonjour

    Je reprends un avion demain (12 Mai) de Rabat vers CDG. J’arrive vers 17H. Puis un second avion vers Toulouse vers 21H.

    Ayant connu une Remise de Gazs en février, comme vous l’avez dit, mon cerveau en a gardé une trace. Bien que cela ne m’empêche pas de voyager, j’ai depuis une espèce de craintes de turbulences bien que je sache que celles-ci ne soient pas dangereuses.

    Que pensez vous de la météo de demain? Les prévisions montrent des orages prévus à l’arrivée aussi bien sur Paris que Toulouse.

    Si vous aviez un point de vue à me donner pour lever cette appréhension

    Merci d’avance.

  9. Jade dit :

    Bonjour,

    Je prends l’avion demain 6juin à 6h du matin à paris Orly pour Héraklion Crète. Je m’inquiète beaucoup concernant la météo. Pensez vous que le décollage va être perturbé et la météo risque d’elle de déclencher de s turbulences durant le vol ? Merci beaucoup pour votre reponse

    • Bonjour !
      D’après les cartes le décollage a du être calme ainsi que la première moitié du vol, puis quelques turbulences sur l’Italie et peut-être sur la descente vers la France… Comment avez-vous géré la situation ?
      Xavier

  10. Bar45Sal dit :

    Bonjour,
    Je prends un vol Budapest-Lyon demain soir (Jeudi 15 Juin).
    Rhône-Alpes est annoncé en vigilance orange orage.
    Même chose que pour les autres personnes, j’ai déjà vécu un atterrissage mouvementé dans un orage tropical au dessus de Guadalajara (Mexique) et depuis chaque prévision d’orage sur un vol me fait stresser.
    Pensez-vous que la descente et atterrissage sur Lyon seront mouvementés?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien à vous,

    • Bonjour Brice, n’oubliez pas que les vigilances orange concernent le sol, car en avion on peut TOUJOURS contourner les nuages. Je vous invite d’ailleurs à aller voir cette vidéo sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/CentrePeurAvion/videos/1569235766461986/?permPage=1
      On voit bien le nuage énorme dans le ciel, l’avion le contourne mais ne subit aucune turbulence 🙂
      Bref, même si vous devez descendre sur Lyon pendant une vigilance orange vous ne savez pas à l’avance où se trouvent exactement les nuages. Les prévisions donneront du rouge car pendant le créneau 18-24h il y aura forcément un passage de nuage sur la zone à un moment, mais cela ne signifie pas que les turbulences durent 6h…
      Courage, n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’une question de confort !
      Xavier

  11. Sepul dit :

    Bonjour,

    J’ai fait le stage à Charleroi l’année dernière mais cela me rassurerait de savoir s’il y aura des turbulences durant mon vol de ce samedi 24.06. Je décolle à 15h de Bruxelles vers l’île de kos.
    Merci beaucoup !
    Sandrine

  12. Sousa laetitia dit :

    Bonjour
    Je suis enceinte de 6 mois er je dois prendre mon avion demain dimanche 25 juin pour me rendre sur Porto.
    J’ai à la base une peur bleu de l’avion et je vois de forts orages quand on approchera des côtes espagnol.
    Pouvez-vous me rassurer

    • Bonjour Laetitia,
      Je crains que des paroles soient assez limitées pour vous rassurer, car pour le cerveau :
      – la lecture est moins puissance que l’oral,
      – l’oral est moins fort que le visuel.
      C’est pour cela que le stage avec simulateur de vol est important : on voit que l’avion plane quand on coupe ses moteurs, on ne se contente pas de le savoir 🙂

      Concernant les orages, il faut savoir que la foudre n’est pas risquée pour les avions, d’ailleurs chaque appareil prend la foudre toutes les mille heures de vol, cela veut dire qu’en moyenne, chaque avion du monde se prendre la foudre 2 fois par an sans problème !
      Niveau sécurité, on détecte les orages très longtemps à l’avance et on peut toujours les contourner. Quand on a des nuages sur la trajectoire, les avions prennent des dizaines de minutes de carburant en plus, au cas où un contournement serait nécessaire…
      Côté turbulences, tout dépend de la proximité entre deux nuages. Dans la plupart des cas, les nuages sont isolés et on peut les éviter en faisant à peine un virage. si on a la place, on s’éloignera pour éviter également les turbulences, mais comme il ne s’agit que d’une question de confort les pilotes n’hésitent pas à continuer sur des lignes plus directes… en tous cas ils ne feront pas demi-tour puisque le risque est inexistant 🙂

  13. Rodriguez dit :

    Bonjour
    Je vois prendre un vol ce soir à 23h de nice à Tel aviv , avez vous des infos particulière sur la météo de ce vol ?
    Pouvez vous me dire si la forte chaleur ressentie dans le sud ce we peut entraîner des turbulences en zone claire ( qui ne sont pas visibles qur les cartes ?)
    D’avance merci pour votre retour ,
    Bonne journée
    Émilie

    • Bonjour Emilie,
      Les fortes chaleurs peuvent provoquer des « bulles » qui s’accumulent sur le sol et peuvent monter jusqu’à 3 ou 4 km d’altitude, dans ce cas on a de petites turbulences pendant environ 5 à 6 minutes après le décollage si l’on se trouve au dessus du sol (quand on est au dessus de la mer après le décollage, ces turbulences n’existent pas).
      Les turbulences en air clair sont un phénomène que l’on trouve en vol de croisière, et la chaleur qu’il fait au sol n’a donc aucun effet. En altitude il faut toujours -53°C et ce sont plutôt les évolutions de température au ras du sol qui peuvent avoir un effet dans certaines conditions.
      Par exemple, quand il y a une poche d’air froid et une poche d’air chaud très proches, il y a des mélanges à l’intersection des deux zones et cela peut dans certaines conditions provoquer des cumulonimbus, les nuages qui peuvent générer des orages… ce n’est donc pas directement la chaleur qui peut avoir un effet sur nous en haute altitude mais les orages qui en seraient la conséquence. Les zones orageuses sont connues plus de 18h à l’avance et les pilotes les anticipent même avant leur décollage, puis une fois fois en vol ils utilisent leur radar météo pour contourner les nuages.
      Bonne journée,
      Xavier

  14. Chloe dit :

    Bonjour,

    Notre vol Rome – Paris du 29 juin 2017 à 20h à été annulé nous invoquant des conditions météorologiques exceptionnelles…
    Auriez vous une carte nous prouvons cela ( ou pas) car effectivement, il ne faisait apriori pas beau temps en France mais les autres vols partant de Rome (exemple: Rome – Londres) non pas été annulés…
    Je vous remercie!
    Chloé

    • Bonjour, cela est souvent du à la fatigue des équipages. En fait les pilotes ne peuvent pas dépasser un certain nombre d’heures de vol. Si au cours d’un trajet il y a par exemple des orages, ils peuvent parfois faire des détours de plus de 40 minutes.
      Si cela arrive plusieurs fois dans la journée, les pilotes peuvent accumuler des heures de retard et ils n’ont simplement plus le droit de redécoller. S’ils redécollaient, ils dépasseraient l’amplitude maxi entre leur premier décollage et leur dernier atterrissage, ce qui est interdit.
      Vous n’avez donc pas à regarder la carte météo de votre vol de 20h, mais la trajectoire réalisée par l’avion que vous auriez du prendre. Il est probable qu’il n’ait pas pu faire de ligne droite… Dans tous les cas vous n’aurez pas droit à un remboursement pour cause météo.
      Au plaisir !
      Xavier

  15. Hassi eni dit :

    Bonjour , est-ce que les turbulences sont dangereuse sur les avions de types charter ?

    Cordialement .

    • Bonjour,
      Les compagnies utilisent toutes les mêmes avions, qu’il s’agisse d’une compagnie régulière, charter ou low cost… Et les turbulences ne sont dangereuses pour aucun avion, quel qu’il soit et quelle que soit sa taille 🙂

  16. Aurélie dit :

    Bonjour,je vous écris car je prends un vol au départ de Bruxelles direction Bourgas le mardi 18juillet à 6h. J’aurais aimer avoir la météo du vol (turbulences surtout).
    J’ai fait en juin dernier la formation sur Gosselies contre la peur de l’avion et j’ai lu votre livre! Je suis vraiment contente car j’ai pu reprendre l’avion après 6ans d’abstinence.. mais la je pars avec mes enfants et mon fils a peur… j’aimerais pouvoir le rassurer!
    En tout cas monsieur Xavier car votre livre ma vraiment permis d’y voir plus clair ! Et la formation et le simulateur aide vraiment beaucoup!!! Je conseille cette formation a tout ceux qui comme moi avait mis ce mode de transport au placard !!

    • Bonjour Aurélie et merci pour votre super message ! Oui le stage contre la peur de l’avion donne de très bons résultats, et vous verrez que plus vous volerez et plus la situation va continuer à s’améliorer à présent.
      Pour la météo, elle n’est disponible que 18 à 24 avant un vol donc il faudrait se connecter lundi soir ou envoyer un message à votre instructeur du stage. Bon voyage !

  17. Rita reyes dit :

    Bonjour

    Je prend un avion demain a 13h de casablanca a nice je voudrais savoir si il y aura des turbulences. Et vendredi a 12h de nice à montreal est ce que vous pensez qu il y aura des tutbulences? Il n y a pas de danger a craindre avec l’ouragan irma?

    Merci bcp pr vos réponses

  18. France dit :

    Bonjour, je dois prendre un vol pour bastia dans les prochains jours, (plus précisément entre demain à partir de 16h et lundi soir)quand me conseillez vous de prendre l’avion sachant que je veux éviter un maximum les turbulences sachant qu’il y a du vent et des oragesMerci de votre aide.
    Merci.

    • Bonjour, vous ne pourrez jamais choisir un vol en fonction de la situation météo. On peut par exemple savoir si des nuages orageux vont passer dans un créneau de 3 heures, mais leur position réelle n’est déterminée qu’au moment du décollage et du vol, grâce aux radars météo… Sur ce site, on sait par exemple s’il y a une probabilité de rencontrer des turbulences, mais une fois en vol il est très probable qu’il cherche à les éviter.
      Ne réduisez donc pas votre capacité à voler pour une simple question de confort, les turbulences et les orages ne présentent pas de risques pour nos avions 🙂

  19. Florian dit :

    Bonjour, j’ai vu une vidéo où un pilote interviewé pendant un vol disait d’éviter absolument de traverser un cumulonimbus (ce qui m’arrange) car les courants ascendants et descendants pourraient détruire l’avion, hors dans votre livre il est dit que tous les avions sont conçus pour résister au pires orages du monde. Serait-il possible de me préciser quelles sont les conséquences de la traversée d’un cumulonimbus, s’il vous plaît ?

    • Bonjour Florian,
      Non, en vol de croisière un avion de ligne ne peut pas être détruit par un cumulonimbus (les nuages d’orage), vous avez d’ailleurs des avions qui entrent dans des cyclones pour y faire des mesures… et l’utilisation des Cb était même autorisée pour les petits avions type planeurs jusqu’à la fin des années 90… Je connais plusieurs pilotes qui ont traversé des Cb par erreur il y a plusieurs décennies (les radars et les prévisions météo n’étaient pas aussi performantes qu’aujourd’hui !), leur seule action a été d’attendre de fini la traversée du nuage et de dire aux passagers que les turbulences n’étaient pas dangereuses.
      Aujourd’hui, on n’entre plus jamais dans un cumulonimbus et on les maitrise tellement bien qu’on les longe à quelques kilomètres seulement.

  20. amar dit :

    Bonjour
    je commence a stressé pour mon vol marseille alger du 02 octobre car en annonce des orages et rafale de vent a 50 km/h ….dois je m’inquiete ou changer de vol ?

    merci

    • Bonjour,
      Il est totalement impossible de savoir quel sera la force du vent plus de 18 heures à l’avance, on n’a que des fourchettes et seules les rafales sont données dans la météo classique… Par ailleurs et même si les rafales étaient à 50km/h, cela ne poserait aucun problème à l’avion.
      Si le vent est dans l’axe de la piste il est plutôt favorable, cela ne pose aucun problème et l’accélération serait même plus douce que sans vent.
      Si le vent est totalement de travers, cela ne pose pas de soucis car la limite est plutôt autour de 70km/h de vent, au-delà de cette valeur les décollages ne seront plus autorisés.
      Par contre il ne sert à rien d’annuler un vol pour une question de confort, les turbulences ne sont pas dangereuses 🙂
      Je sais qu’elles sont dures à surmonter, c’est justement le but du stage…

  21. Jehanne dit :

    Bonjour,

    Je prends un vol Milan /Paris ce soir à 20h, pouvez vous me dire si il y aura des turbulences …. pas confiance en la compagnie ailitalia cityliner, l’avion que
    j’ai pris samedi faisait ultra vieux.
    Merci

  22. Amar dit :

    Bonjour
    Existe t il des avions plus stable que d’autre ?
    Car les gros avion me font peur (leur poids)
    Je prends le boeing 737 au lieu l’airbus !
    Merci de m ‘eclairer

    • Bonjour,
      Non, les avions réagissent tous de la même manière, ce sont leurs commandes de vol électriques qui permettent de compenser les turbulences d’une manière excessivement rapide. Néanmoins, les avions plus lourds sont moins sensibles à un courant d’air, de la même manière qu’une vague touchera moins un gros bateau qu’un petit.
      Le Boeing 737 et l’Airbus A320 font la même taille et le même poids, sur des trajets de moins de 5 heures vous n’aurez pas vraiment le choix vous aurez toujours des avions de type « monocouloir moyen courrier ». Sauf très rare exception, les avions long courrier, plus grands et moins sensibles aux turbulences, sont disponibles pour des trajets de plus de 5 heures.
      Les plus gros avions, comme l’A380 ou le Boeing 747, offrent un confort très important, et leur masse permet encore de réduire les sensations des turbulences… Même s’il ne s’agit toujours que d’une question de confort, sur un petit comme sur un grand avion 😉

  23. Johanna dit :

    Bonjour
    Je dois prendre un Marseille Paris demain et suis terriblement angoissé à l’idée de voler. J’ai souvent pris l’avion mais suis très anxieuse des turbulences et j’ai encore plus peur à l’idée de prendre l’avion depuis que j’ai accouché.
    Est-ce une ligne souvent mouvementée ? Car il y a beaucoup de mistral ici ce week-end… pourtant je sais que c’est une ligne courte et que je ne crains rien mais je n’arrive pas à me calmer. C’est un déplacement professionnel et je ne peux y échapper…
    Merci d’avance
    Johanna

    • Bonjour, sans connaître l’heure de votre décollage je ne pourrais pas vous aider malheureusement 🙁
      Mais d’une manière générale oui c’est un trajet calme, il n’y a rien de particulier sur la France.
      Pour ce qui est de votre peur, il est très classique qu’elle se renforce à la naissance des enfants car notre anxiété généralisée s’accroît (c’est en fait notre cerveau profond, celui des émotions, qui devient plus volumineux), cela se travaille bien par exemple avec la cohérence cardiaque, mais il est clair que rien ne vaut le stage (il permet de travailler sur les idées, sur les émotions, et le simulateur de Vol permet de marquer positivement ce fameux cerveau des émotions…
      Bon courage pour votre journée, tout se passera pour le mieux vous verrez.

  24. Ali dit :

    Bonjour

    Y a t il moins de turbulences en méditerranée (pour l algerie) qu ailleurs? Ou du moins sont elles moins fortes?
    Vos previsions sont elles très fiables?

    Merci

    • Bonjour la Méditerranée n’est pas une zone connue pour avoir des turbulences importantes car il n’y a pas de phénomènes météorologique extrême (des cyclones par exemple) ou de saison particulièrement perturbée (en comparaison avec la mousson en Asie par exemple).
      Pour ce qui est de la fiabilité des informations, ce sont des services météorologiques qui fournissent ces donnés, elles sont bien plus fiables que la météo que l’on aurait pour le sol en regardant la télé, et elle est même parfaite pour les éléments de sécurité comme les orages. Sur les éléments de confort comme les turbulences, il est toujours possible de rencontrer des vibrations imprévues mais les grandes tendances sont vérifiées quasiment à chaque fois.
      Cordialement,

      • Ali dit :

        Bonjour

        Merci pour votre réponse.
        Promis quand je rentre je fais cette formation pour vaincre cette phobie des turbulences.

        Donc d après vous je devrais rencontrer au pire des faibles turbulences ce samedi a 14h en partance de Bâle et a destination d Alger.

        Merci bcp

  25. Amandine dit :

    Bonjour
    Je dois prendre l’avion à Rome demain à 16h30 et arriver à Lyon à 18h15. Le temps n’étant pas très stable j’ai peur qu’il y ai beaucoup se turbulence. De plus je n’aime pas voler de nuit. Je ne suis pas rassurer lorsque L’avion bouge.
    Pouvea vous m’en dire plus?

  26. Amandine dit :

    Bonjour
    Je dois prendre l’avion à Rome aujourd’hui à 16h30 et arriver à Lyon à 18h15. Le temps n’étant pas très stable j’ai peur qu’il y ai beaucoup se turbulence. De plus je n’aime pas voler de nuit. Je ne suis pas rassurer lorsque L’avion bouge.
    Pouvez vous m’en dire plus?

    • Bonjour, je vois votre message trop tard, comment le vol s’est il passé ? La sécurité est strictement la même que l’on vole de jour ou de nuit, et aucun avion ne décollera ou ne volera jamais en dépassant les limites météo. Il est donc possible de subir l’inconfort des turbulences, mais elles ne sont jamais dangereuses 🙂
      Xavier

  27. Ali dit :

    Bonjour

    Pourriez vous me donner svp les conditions de vol du trajet Bâle alger a 14h30 demain 11/11

    Merci

  28. Micky dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre site très interessant. Je dois prendre un vol Paris Ajaccio demain à 16h55 et la météo m’inquiète énormément: bcp de vent aussi bien au départ, sur le trajet et à l’arrivée. Je crains que le vol soit sérieusement secoué… Qu’en pensez-vous?
    Je ne sais pas comment gérer ce stress qui me gâche vraiment la vie, me conduisant à éviter tout déplacement… Un stage serait-il utile?
    Merci de votre aide!

    • Bonjour,
      Premièrement : le vent n’est pas toujours synonyme de turbulences ! Lorsque le vent est orienté face à la piste, il est considéré comm favorable et va permettre une accélération plus douce. Si le vent est stable il n’est pas turbulent, à moins qu’il y ait du relief (ce qui n’est pas le cas à Paris). Pour vous donner un ordre d’idée des limites autorisés : un avion de type moyen courrier comme ceux qui vous aurez sur ce type de trajet peut décoller avec plus de 60 km/h de vent plein de travers sans aucun risque! Pour ce qui est du confort par contre, il est clair que cela peut provoquer des à coups dans le pilotage car les pilotes vont chercher à l’obtenir l’axe de piste. C’est comme en voiture : s’il y a une rafale de vent cela doit être compensé par le conducteur avec son volant.
      Retenez donc une chose : si le vent est face à la piste pas de soucis, s’il est de profil le confort sera peut-être moins bon, mais la sécurité toujours au top 🙂

      Ceci étant dit, ces informations sont rationnelles, c’est à dire qu’elles alimente la partie de votre cerveau qui a de grandes chances de s’éteindre demain pendant les moments anxiogènes … le seul moyen de garder ce cerveau fonctionnel (et de dominer la peur) est d’appliquer des techniques cognitives, de pratiquer la relaxation, d’avoir TOUTES les réponses et aussi de marquer le cerveau des émotions de manière positive (c’est le rôle du simulateur de vol du stage)… des études cliniques ont été menées, et le stage organisé par le CTPA (www.peuravion.fr) est celui qui offre les meilleurs résultats. N’hésitez pas également à consulter mon blog de sécurité aérienne, j’y réponds à de nombreuses questions : http://www.peuravion.fr/blog
      Bons vols 🙂

      • Micky dit :

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre aide.
        Le vol s’est bien passé avec quelques turbulences mais rien de méchant. D’autant que la couverture nuageuse était assez basse. J’arrive en effet à supporter les turbulences si je peux me repérer à l’extérieur. J’évite ainsi autant que possible de voler de nuit. J’ai subi une fois des turbulences de nuit et dans les nuages, c’était extrêmement paniquant pour moi.
        Ceci dit, à chaque fois mon angoisse se reproduit. J’envisage de faire un stage mais je me demande si cela fonctionne sur la durée, surtout si l’on ne vol pas très fréquemment. Qu’en pensez-vous?

        • Bonjour, le stage permet en moyenne de diviser le niveau d’anxiété par 3 (on passe en moyenne de 9,2/10 à seulement 3,7/10 dès le premier vol qui suit le stage), et l’anxiété continue à diminuer pour les personnes qui continuent à voler. Il faut en moyenne réaliser 3 voyages dans l’année qui suit le stage pour que son efficacité soit définitive, mais le fait de voyager devient bcp plus facile à partir du moment où l’on s’est relancé, ce sera l’occasion de s’offrir quelques petits week-end en Europe 🙂

  29. Amine dit :

    Bonjour,
    Je prends un vol demain alger Budapest à 9h du matin, pouvez vous me direvsvp quelles seront les conditions méthodologiques ? Et est ce qu’il est prévu qu’il y est des turbulences ?
    Merci.

  30. amar dit :

    Bonjour
    J’aimerai savoir comment réagit le pilote pendent les turbulence ? Est il calme ou est il accroché a son manche?
    En vidéo si possible.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *